Hédas 2





>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

A la manière de graffiti éphémère, je souhaite partager mes pensées et ressenties par rapport à ce quartier du Hédas.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Ce qui m’a vraiment touchée dans ce lieu, ceux sont les plantes. Une végétation abondante, chaotique, à caractère «sauvage et abandonnée» qui donne une impression de campagne dans la ville, de jungle qui offre un habitat aux oiseaux par exemple que l’on a le plaisir d’entendre au grès de nos ballades. Cette ambiance apporte autant de l’angoisse par l’étouffement, l’étrangeté de nuit ajouté à l’étroitesse de certains passages mais aussi en contradiction à un espace de bien être, de rêverie, d’enchantement, de plaisir ... c’est peut-être cela qui m’intéresse. L’eau est aussi un élément important en lien direct avec le quartier et la végétation. Elle n’est pas vraiment présente mais beaucoup de choses l’évoquent (galets, fraîcheur, ancien lavoir ....) Des habitants ont même nommé le Hédas comme «venise-verte» association de l’eau et la nature.

La notion de saturation, d’abondance rebondit aussi avec ma pratique, l’envie de REMPLIR est bien présente. Recouvrir un (des) mur(s) de pensées dessinées pourrait créer une sorte de jungle pour retranscrire cette sensation autant d’angoisse, d’étouffement que de rêve, de bien être, que procure la jungle.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Pour des soucis d’écologie et d’une certaine cohabitation avec les habitants du Hédas, je souhaite réaliser mes productions à la craie (bâtons et spray), ceux seront donc des productions éphémères.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Quatre lieux me semblent accessibles plastiquement et physiquement. J’ai choisis ces endroits pour leur situation géographique ainsi que pour leur aspect physique (rugosité ...) L’un d’entre eux sera la façade à côté du fronton, il me faudra donc surement une nacelle, les autres sont à hauteur humaine. De part la complexité de mes dessins et de l’espace sur lequel je vais agir, il me faudra peut être de la main d’oeuvre et beaucoup de craie.

Je vais donc m’orienter essentiellement sur ces quatre espaces dont voici les photographies de mes premiers essais et simulations.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>







Commentaires